Programme de formation PRAP 2S

Prévention des Risques liés à l’Activité Physique : secteur Sanitaire et Social

Elle vise à rendre tout personnel capable de contribuer à la mise en œuvre de la PRAP, en proposant, de manière concertée, des améliorations techniques et organisationnelles et en maitrisant les risques sur lesquels il a possibilité d’agir. Cette formation rentre dans démarche de prévention de  votre entreprise.

Pré requis

Aucun

Durée

21h

Encadrement
Formation dispensée par un formateur PRAP 2S, certifié par l’INRS
Nombre de participants
Jusqu’à 10 stagiaires maximum par formateur PRAP

ORGANISATION DE LA FORMATION

01. Observation

Le formateur vient dans l’établissement, observer les salariés qui assistent à la formation PRAP.

Cette observation est indispensable afin de mieux comprendre leurs habitudes de travail (éléments favorables ou défavorables dans leur activité).

Le formateur pourra prendre des photos ou vidéos qui lui serviront de support pour une formation complétement adaptée à votre activité.

02. Formation

Chaque salarié va acquérir les méthodes pour étudier son poste de travail.  Suite à un travail intersession (entre les 2 jours de formation), ils vont étudier leur propre poste de travail à l’aide de vidéos d’eux-mêmes, préalablement effectuées par le formateur :

  • Comment je fais mon travail ? Quelles sont les sollicitions locomoteur ?
  • A quels risques ces sollicitations m’exposent-elles ?
  • A cause de quoi suis-je exposé à ces risques ?
  • Quelles pistes de solutions peuvent réduire ou supprimer ces risques ?

Chaque stagiaire va en priorité étudier la situation de travail le plus à risque, la plus problématique d’un point de vue organisationnel, physique ou psychique.

03. Rapport du travail d’analyse

Le responsable sécurité (ou une personne référente choisie par le chef d’entreprise) a ensuite en charge de récupérer chaque étude de poste afin de les proposer à la direction pour accord ou non des pistes d’amélioration proposées.

Ceci a un double avantage :

  • Etudier au cas par cas, adapter son travail, répondre aux problématiques afin d’éviter les accidents, améliorer ses conditions de travail et réduire la pénibilité.
  • Mais cela va aussi vous permettre de compléter ou de mettre à jour le document unique (DU).

Une fois cette méthode acquise, chaque salarié a les compétences de pérenniser ce travail tout au long de l’année, car il devient un acteur de la prévention dans son entreprise.

CONTENU DE LA FORMATION

La formation PRAP n’est pas une formation généraliste mais c’est l’étude de chaque poste de travail des salariés participant à cette formation. Chacun devient un acteur en prévention à part entière de son établissement.

PRÉVENTION / THÉORIE :

  • Intérêt de la formation
  • Les risques de son métier
  • La remontée d’information dans l’entreprise

ANATOMIE :

  • Comment fonctionne le corps humain ?
  • Les dommages potentiels liés à l’activité physique
  • Focus sur le dos, les membres supérieurs et inférieurs

PRÉVENTION / PRATIQUE :

  • Les principes de sécurité et d’économie d’effort :
    • Sur charges inertes
    • Sur personnes dépendantes
  • Connaitre et utiliser les différents équipements mécaniques, techniques et aides à la manutention : lit médicalisé, fauteuil roulant, planche de transfert, drap de glisse, lève malade …

ÊTRE ACTEUR DE LA PRÉVENTION :

  • Observer son travail pour identifier ce qui peut nuire à sa santé
  • Proposer des améliorations de sa situation de travail (organisation, technique et humain)

Évaluation

En vue de l’obtention du certificat PRAP une épreuve certificative est proposée de façon à permettre une évaluation distincte de chaque compétence. Elles sont regroupées en situations d’évaluation qui correspondent au plus proche à des situations réelles de travail.

Les compétences seront évaluées en continu durant la formation par le formateur PRAP en s’appuyant sur les évaluations prévues dans le manuel de l’Acteur PRAP 2S et à l’aide de la grille de certification de l’INRS.

La validation de ce certificat est fixée à 24 mois, et la prolongation de celle-ci est conditionnée par le suivi d’un stage « Maintien et Actualisation des Compétences » (recyclage) d’une journée

100 % de réussite

100 % de satisfaction des stagiaires